27 janvier 2013

La minute gros con

Malgré tout ce que ma mère pourra vous dire, je ne suis pas asociable. Je tiens la porte quand il y a quelqu'un derrière moi, je laisse ma place aux personnes âgées dans le métro, je m'arrête aux passages piétons pour laisser traverser les gens et si vraiment j'ai la pêche, je redémarre pas avant qu'ils aient fini de traverser. Pourtant, ma sympathie a des limites, que certains gros cons transgressent allègrement. Prenons par exemple le fameux gros con du cinéma. Il s'en fout du film, il est pas venu voir le film, noooon, non non.... [Lire la suite]