16 décembre 2014

La minute frères et soeurs

DSC_0856

"Les frères et soeurs sont le plus beau cadeau que des parents puissent donner à un enfant", selon un individu qui était certainement enfant unique et qui n'a jamais été obligé de partager ses Kinder Bueno au goûter. Syndrôme de Stockholm ou résignation, toujours est-il qu'on finit souvent par apprécier ses frères et soeurs, déjà parce qu'on réalise rapidement qu'on pourra pas les échanger contre un hamster, mais aussi parce qu'ils ont tout partagé avec toi, sans compter. Leurs Pogs, leur walkman, leur varicelle et leur gastro foudroyante de 1997. Et forcément, ça crée des liens.  

o x o x o x o

Ils ont été des compagnons de jeu inestimables, même si toutes les parties de Kem's, de Tekken et de Monopoly se sont finies dans le sang, les larmes et les insultes. En même temps fallait pas tomber sur la rue de la Paix, grosse dinde. 

Ils t'ont généreusement prêté toutes leurs affaires sans rien demander en retour. Bon, peut être que des fois, ils étaient pas au courant. Souvent. Tout le temps en fait. En même temps si tu veux pas que je te pique tes fringues, t'as qu'à pas les ranger dans une armoire à vêtements, c'est une cachette de merde ça.

Ils sont toujours partants pour les coups foireux. Faire la roue dans sa chambre dans un espace de 20cm² et s'éclater le tibia, casser trois lattes en sautant sur son lit et les fixer avec du scotch pour pas se faire démonter par les parents, se casser un doigt en le coinçant dans un radiateur comme un gland: tes frères et soeurs, c'est Jackass, sans les délires scatophiles.

Ils t'ont appris à te défendre face à une agression inopinée et à être toujours sur le qui-vive. Clé de bras, tirage de cheveux, coup de tête-balayette, tu leur dois tout et maintenant, face à l'agresseur, tu sais quoi faire. Moulinette de mains dans la gueule. 

Si t'as la chance d'avoir des aînés, ils t'ont préparé le terrain. Les retours de soirée un peu vacillants, les heures de colle et les factures de téléphone avec beaucoup trop de chiffres, ils ont déjà testé. Du coup, le jour où tu reviens avec les cheveux rouges et six piercings, ça passe crème. Plus ou moins.

Ils ont grandi avec toi, passé leurs vacances aux mêmes endroits et regardé les mêmes dessins animés. Des expériences qui vous ont offert des souvenirs impérissables, mais aussi des vannes que vous seuls pouvez comprendre, comme un code crypté de l'humour de merde.

Ils sont sincères, parfois même un peu trop. "T'as de la salade entre les dents", "Ton pantalon te fait un gros cul", "T'aurais jamais dû te couper les cheveux, on dirait David Pujadas". On n'a pas dit que c'était gentil, on a dit que c'était sincère. 

Ils t'ont exploité pendant toute ton enfance, pour que tu leur apportes la télécommande, leur téléphone ou tout objet situé à plus de 12 cm de leur portée. Du coup pour pas briser le cercle, t'as fait pareil avec ton petit frère ou ta petite soeur. Question de tradition.

Ils t'ont ouvert les yeux sur le Père Noël, la petite souris, les vampires et l'endroit où on a réellement emmené ta tortue quand on l'a retrouvée sur le dos un beau matin. Sans eux, à l'heure actuelle, tu serais peut-être encore en train d'attendre que ta tortue revienne du "vétérinaire pour tortue, dans le ciel". À 25 ans, pour s'insérer dans la vie active, c'est moyen.

Alors peut être qu'il a fallu partager les BN devant les Minikeums, peut-être qu'il a fallu se fader des spectacles de danse à la con et des pièces de théâtre de 3h parce que ton frère ou ta soeur joue un buisson pendant 4 mn, peut-être que c'est à cause d'eux que t'as hérité de plein de vieilles fringues moches "mais qui sont encore en très bon état, tu discutes pas", mais au moins, on a bien rigolé.

j

j


Nouveau commentaire

Commentaires sur cet article:

    So True !

    Belle intervention de RB, 16 décembre 2014 à 19:58 | | Répondre à RB
  • J'adore, je partage! Bel hommage aux frères et soeurs (même si pour ma part, seule fille parmi trois frères, c'était pas Hawaii tous les jours! :p )

    Belle intervention de MissDonut, 16 décembre 2014 à 22:41 | | Répondre à MissDonut
  • Un jour, mon frère m'a collé un chewing gum dans les cheveux, il a fallu me tondre l'arrière de la tête (j'ai bien dit tondre). Malgré ça, je l'apprécie. Syndrôme de Stockholm, comme tu dis!! Merci pour tes articles

    Belle intervention de Lucie D., 17 décembre 2014 à 10:05 | | Répondre à Lucie D.
  • Je suis l'aînée et je me reconnais bien là x) mon pauvre petit frère (qui n'est plus si petit que ça maintenant, je devrais me méfier)

    Belle intervention de Manon, 17 décembre 2014 à 17:43 | | Répondre à Manon
  • Je suis fils unique mais c'est un peu ce que j'ai vécu avec mes cousins dont j'étais très proche... On a fait toutes les conneries possibles, mais j'ai pas eu à partager mes goûters en rentrant de l'école
    Merci pour cet article, les mises à jour sont rares mais elles sont jamais décevantes, bonne continuation!

    Belle intervention de Alexis, 18 décembre 2014 à 10:15 | | Répondre à Alexis
  • Je suis morte de rire !
    C'est exactement ça !
    J'ai envoyé ton article à ma soeur, histoire de partager la poilade.

    Belle intervention de mean girl, 19 février 2015 à 22:32 | | Répondre à mean girl
  • Frères et soeurs pour le meilleur et pour le pire !! Nous, nous sommes 3 enfants dans la famille. Déjà avec ça, pas de quoi s'ennuyer, mais en plus ma mère gardait des enfants à l'époque, ce qui fait qu'on était souvent toute une tribu à la maison. 6 minimum, parfois plus. Nous avons grandi à la campagne, où nous passions nos Étés entiers à jouer dehors. Malgré les conneries, les bastons, et les punitions à tout va, je considère mon enfance comme un bonheur qui ne s'estompera jamais. Et effectivement, ça crée des liens...

    Belle intervention de Elise, 06 avril 2015 à 19:42 | | Répondre à Elise
  • Héhé ! Après plusieurs mois (hum années ?) sans visiter ton blog, ouiiiii ! Plein d'articles !!
    Je me souviens d'un autre post, quelques années plus tôt sur le monopoly en famille (et là, tu vas en prison, et tu me passe 5000€ ?), on sent que ça t'a traumatisé Moi aussi d'ailleurs ^^
    MAIS, au moins, il y a des gens qui rigolent quand tu sors une réplique de film nul que seule toi, et eux, ont vu ! Et ça, ça fait plaisir !
    Super article

    Belle intervention de Lily, 21 avril 2015 à 23:13 | | Répondre à Lily
  • Moi j'étais le petit, j'ai hérité des vieilles fringues, des jeux abîmés mais aussi du circuit 24 dont l'aîné ne voulait plus et des câlins de chacun parce que j'étais le plus petit quoique le plus esclave aussi !

    Belle intervention de faisons court, 18 août 2015 à 17:38 | | Répondre à faisons court