31 juillet 2014

La minute départ en vacances

97914821_o

 

Avec les départs en vacances, l’inévitable chassé-croisé estival reprend ses droits sur les autoroutes de France. Pendant que les juilletistes sirotent leur dernier cocktail à 12€ sur le port, les aoûtiens se préparent pour 8 heures de bonheur sur les routes avec un petit bouchon de 17km à Montélimar, sinon c'est pas vraiment les vacances.

Le maillot de bain et les shorts sont prêts, mais as-tu pensé aux indispensables à glisser dans ta valise? Avant de partir en vacances, petit tour d’horizon des trucs qui serviront toujours plus que tes raquettes de plage achetées "pour faire un peu de sport" même si tu sais que le seul effort que tu comptes faire pendant dix jours consiste à retourner les merguez sur le barbecue.

 

- Quelques CD : pour éviter les sempiternels débats dans la voiture entre ceux qui veulent écouter du rock, ceux qui aiment le rap et ceux qui préfèrent écouter de la merde. Une idée salutaire pour éviter d’opter pour la radio, se taper 7 fois le dernier tube d’Indila et finir par sauter du véhicule en marche. À 50 km de la mer, ce serait dommage.

 

- Un lance-flammes : parce que les insecticides sont une invention des multinationales franc-maçonnes pour te faire acheter des aérosols à 7€ pendant que les moustiques continuent tranquillement de te tatouer la Grande Ourse en boutons sur le mollet. Un bon coup de lance-flammes, ça leur apprendra la vie et ça impose le respect au camping des Pins Bleus.

 

- Des tongs de secours : parce que la tong est de nature facétieuse et aime disparaître au cours du séjour, sous un canapé, au fond de la Méditerranée ou malencontreusement défoncée au cours d’une bataille épique contre un moustique (qui s’en est sorti indemne, cf paragraphe sur le lance-flammes). Et parce qu'il est hors de question d'aller pieds nus dans ce pédiluve aussi crade que Liza Monet en soirée mousse.

 

- Des Boules Quiès : parce qu’on a pas fait 600 bornes pour se faire réveiller par des saloperies de mouettes ou des voisins pétés comme des coings qui massacrent I will survive au karaoké à 4h du matin. Note que l’usage du lance-flammes est ici prohibé, sauf si tu confonds un Néerlandais bourré avec un moustique (astuce : les moustiques, ne portent pas de chaussettes sous leurs petites tongs).

 

- Un traducteur : indispensable pour partir à l’étranger, le dictionnaire français/anglais s’avère également très utile pour communiquer avec son voisin Néerlandais (c’est toujours des Néerlandais) quand il te demandera s’il peut « Eet je zus met enkele Goudse kaas ». La réponse est non. Espèce de sale onzuiver.

 

- Un appareil photo : on s’en fout que t’aies appris une nouvelle langue, rencontré des personnes formidables et découvert des paysages somptueux. PRENDS UNE PHOTO DE TES CUISSES QUI RESSEMBLENT À DES KNACKIS DEVANT LA PISCINE ET POSTE LÀ SUR FACEBOOK.

 

Tu est désormais prêt à affronter ton départ en vacances et à emmerder tout le monde avec des statuts qui dérangent du genre « J-4 avant la Grande Motte » ou "Trop hâte de faire du pédalo à la Rochelle". Si tu veux compléter la valise de vacances avec un accessoire indispensable, t'es le bienvenu.

 


Nouveau commentaire

Commentaires sur cet article:

    DES DRAPS! Pour pas dormir dans les draps poisseux, troués, tâchés, tout pourris de la maison de location, plus jamais!
    Encore une fois très bon article, on les attend longtemps mais on le regrette pas

    Belle intervention de Fanny, 01 août 2014 à 15:20 | | Répondre à Fanny
  • J'adore le dessin, je m'y reconnais parfaitement ^^

    Belle intervention de Elena S, 02 août 2014 à 00:15 | | Répondre à Elena S
  • Penser à apporter des cachets pour le mal de transport...pour chien -_-'

    Belle intervention de Funky Bit, 04 août 2014 à 10:01 | | Répondre à Funky Bit
  • Au début je pensais que la phrase en Néerlandais ne voulait rien dire. Mais mon ami Google m'a apporté une traduction: "Mangez votre sœur avec un peu de fromage Gouda."
    Effectivement, la réponse est non

    Belle intervention de Bloup, 23 août 2014 à 18:02 | | Répondre à Bloup